Beyoncé taclée par l'auteure féministe qui a inspiré "Flawless"

Beyoncé taclée par l'auteure féministe qui a inspiré "Flawless"©Micelotta Frank/PictureGroup, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 21 octobre

En 2013, Beyoncé dévoilait "Flawless", une chanson sur laquelle elle faisait intervenir la féministe Chimamanda Ngozi Adichie en intégrant un extrait de l'un de ses discours. Malheureusement pour la pop star, l'auteure ne partage pas du tout sa vision des choses.

Il y a trois ans Beyoncé créait la surprise avec la sortie d'un cinquième LP, un album visuel bourré de tubes, dont l'incontournable Drunk in Love en featuring avec Jay Z ou bien encore le sexy Partition, inspiré du Crazy Horse de Paris. Mais aussi le très féministe Flawless, ode à l'émancipation féminine, sur lequel se trouvent les fameux hooks "I woke up like this" et "bow down bitches", qui feront le succès du disque. Pour parfaire le titre, la chanteuse a également eu la bonne idée d'intégrer quelques phrases prononcées par Chimamanda Ngozi Adichie, une écrivaine nigériane connue pour ses écrits sur les femmes et son engagement pour la cause féministe. Mais dans une interview accordée au quotidien néerlandais De Volkskrant, cette dernière a déclaré ne pas du tout partager la vision du féminisme de Beyoncé.

Une trop grande place accordée aux hommes

"Son féminisme n'est pas le mien", a-t-elle d'abord confié au journal, expliquant que Beyoncé donnait "une trop large place à la nécessité d'avoir un homme à ses côtés". "Je les trouve charmants, mais je doute que les femmes doivent tout rapporter à eux en se demandant sans cesse 'Est-ce qu'il m'a fait mal? Dois-je lui pardonner? Va-t-il me passer la bague au doigt ?'", ajoute-t-elle. Des questions existentielles pour Beyoncé, qui passe la plupart de ses albums à essayer d'y répondre. Selon Chimamanda Ngozi Adichie, les femmes "sont conditionnées pour tout ramener aux hommes", et ont trop tendance à trop focaliser sur eux dans leurs discussions. "Nous devrions donc consacrer seulement 20% de notre temps à parler des hommes, parce que c'est amusant", affirme-t-elle.

Très discrète après sa notoriété soudaine

Mais l'auteure est également revenue sur sa notoriété soudaine après la sortie de l'album de Beyoncé. "J'ai été choquée par le nombre de demandes d'interviews que j'ai reçu quand le titre est sorti. Tous les plus grands journaux du monde voulaient me faire parler de Beyoncé, confie-t-elle. J'ai eu un vrai ressentiment et j'ai pensé : 'Les livres sont-ils vraiment si peu importants pour vous ?'". Manquerait plus que Beyoncé reçoive un prix Nobel, ce qui mettrait sans doute en rogne l'écrivaine nigériane.

Sollicitée de toute part, Chimamanda Ngozi Adichie avoue avoir été "déçue" par les gens qui pensaient qu'elle devait être "reconnaissante" vis-à-vis de Beyoncé pour avoir braqué la lumière des projecteurs sur elle. "J'ai pensé qu'en tant qu'écrivaine, je refusais de participer à ce genre de comédie et de dire ce que l'on attendait que je prononce, tel que 'grâce à Beyoncé, ma vie ne sera plus jamais la même'. C'est pour cette raison que je n'en ai pas beaucoup parlé", conclut-elle.

 
0 commentaire - Beyoncé taclée par l'auteure féministe qui a inspiré "Flawless"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]