Beyoncé poursuivie en justice pour le sample non autorisé d'une star de YouTube

Beyoncé poursuivie en justice pour le sample non autorisé d'une star de YouTube©STARMAX, BestImage
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 9 février

La soeur de Messy Mya, personnalité YouTube assassinée en 2010 à La Nouvelle-Orléans, poursuit la chanteuse pour avoir samplé sans autorisation deux phrases du rappeur et comédien.

"What happened after New Orleans?" ("Qu'est-ce qui s'est passé à La Nouvelle-Orléans ?") et "Bitch, I'm back. By popular demand" ("Salope, je suis de retour. À la demande générale"). Ces deux petites phrases pourraient coûter 20 millions de dollars à Beyoncé. C'est du moins la somme exigée par la soeur de l'auteur de cette citation samplée par la chanteuse sur son single Formation. Selon le site people TMZ, l'héritière du rappeur et comédien star de YouTube Messy Mya a entamé des poursuites judiciaires contre Queen B. pour avoir samplé ces phrases sans autorisation.

Messy Mya, la voix de La Nouvelle-Orléans

Son nom ne dira rien aux internautes français, mais le rappeur et comédien Messy Mya était une vraie célébrité sur YouTube. Anthony Barre, de son vrai nom, s'est fait connaître en postant des vidéos présentées comme des chroniques de son quartier de La Nouvelle-Orléans et ses habitants. Une en particulier avait marqué les esprits, dans laquelle on voyait le jeune homme interpeller le gouvernement à propos de son inaction après la catastrophe humanitaire causée par l'ouragan Katrina en 2005. Figure emblématique de sa ville, Messy Mya ne faisait pas non plus l'unanimité. Contrecoup de sa popularité 2.0, le jeune homme a été tué par balles en novembre 2010.

Beyoncé : hommage ou récupération ?

En utilisant sa voix à deux reprises dans son tube Formation, Beyoncé a fait entrer Messy Mya dans une autre dimension. Dans le clip du single, on peut voir la chanteuse assise nonchalamment sur une voiture de police de La Nouvelle-Orléans submergée par les flots, tandis que résonne la voix du YouTubeur décédé. Une façon de rendre hommage à la culture de la ville du sud des États-Unis, mais aussi de rappeler que la violence continue d'y sévir aujourd'hui.

Mais en réclamant 20 millions de dollars de royalties et de dommages et intérêts, la soeur de la victime, dont le sample a été réalisé sans autorisation, sous-entend que Beyoncé a fait du profit sur la misère de La Nouvelle-Orléans. À voir si la justice lui donnera raison.

 
0 commentaire - Beyoncé poursuivie en justice pour le sample non autorisé d'une star de YouTube
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]