Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy Division

Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy Division©Pool, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 25 janvier

Alors qu'il tentera de convaincre les Français ce soir face à Manuel Valls dans un débat d'entre-deux tours de la primaire de gauche qui s'annonce virulent, Benoît Hamon nous séduit déjà par l'éclectisme de ses goûts musicaux.

En juillet 2016, bien avant d'être arrivé en tête du premier tour de la primaire de gauche, Benoît Hamon se confiait au magazine Rolling Stone. L'occasion pour le futur candidat socialiste de dévoiler ses goûts en matière de musique. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il se défend plutôt bien.

De Joe Dassin à AC/DC

Fils d'un père ingénieur des Arsenaux de Brest et d'une mère secrétaire, Benoît Hamon a été bercé pendant son enfance par "la voix du grand Joe Dassin". Préférant le son des guitares, l'adolescent se réfugie dans sa chambre pour écouter le groupe de rock anglais Status Quo. "Ils avaient de putains de bonnes chansons qui faisaient battre du pied, un son de guitares qui allait bien et ce look total jean délavé, que je trouvais très tendance à l'époque", raconte-t-il à Rolling Stone. De 12 à 14 ans, il creuse un peu la veine hard-rock en écoutant AC/DC et Motörhead.

Les années cold-wave

Au lycée, à Brest, Benoît Hamon change de look et ses goûts musicaux évoluent eux aussi. "Mes copains étaient des fans hardcore des Smiths. Ils achetaient tout ce que faisaient Morrissey et sa bande", raconte Benoît Hamon encore. "À cette époque, la tendance était très Manchester à Brest. Cette même année, je suis tombé sur "Unknown Pleasures" de Joy Division et la voix glacée et glaciale de Ian Curtis. J'écoutais aussi Depeche Mode mais c'est surtout la période cold wave de The Cure qui m'a attiré avec l'album "Seventeen Seconds". Mélodiquement, j'ai toujours trouvé que The Cure était au-dessus du lot et que Robert Smith reste l'un des meilleurs songwriters anglais encore en activité."

Et les artistes français dans tout ça ?

Si ses goûts semblent plutôt tournés vers le rock anglo-saxon des années 1980, Hamon cite aussi Jain parmi ses coups de coeur récents, et notamment le morceau Come qu'il trouve "très fédérateur". Il a découvert la jeune chanteuse "sur France Inter lorsqu'elle a fait une reprise très convaincante de Mercedes Benz de Janis Joplin".

Toujours côté Français, il compte dans sa discographie des albums de Miossec, Téléphone et NTM. En 2010, il confiait à Rue89 s'être assagi en matière de musique, se mettant notamment au jazz : "À l'époque, adhérer aux textes de NTM ou d'Assassin c'était déjà prendre position pour un type de société. Maintenant, je suis malheureusement beaucoup plus calme. Ma compagne est une mélomane. Elle ne tolère pas trop le bruit, donc on est passé à Keith Jarrett ensemble. Je suis devenu tranquille."

En ce qui concerne Manuel Valls, peu d'informations circulent sur ses goûts musicaux, si ce n'est le fait qu'il écoute "les albums de (sa) femme", la violoniste Anne Gravoin. Forcément, ça vend moins du rêve...

 
4 commentaires - Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy Division
  • Charles59 -

    ... qu'il est mignon ce petit Ben Oït Hamon ........!!!!!!!!

  • alabelaffaire -

    et de Abdelsam aussi peut être ?

    sark -

    tout simplement tu est un IDIOT EN GRAND

  • Kheira -

    Benoît je vous souhaite une très bonne chance malgré que je suis contre les socialistes mais si c'est possible je vous souhaite pas te perdre et si vous perdez ne donne surtout pas vos À valse c'est un criminel raciste je lui ai fait un beau cadeau un billet d'avion aller sans retour et par charter il a fait trop de mal même pour les arabes que grâce à eux que le socialiste est au pouvoir c'est malheureux non croyants noble tellement qu'on est dégoûté des socialistes en bas se venger et on va voter Marine Le Pen c'est malheureux mais voilà la vérité

    bys -

    oh t 'as ete a l'ecole ? apprends l'orthographe avant de "cracher" sur les autres ;;;pauvres sympathisant de le pen :::::::

    pecos -

    la réponse est dans son prénom. Le racolage de monsieur Amon porte ses fruits(si l'on peut dire...)c'est du jamais vu ni entendu ...Quand je pense à la réputation de Trappe dans les année 50 et 60....Trppe et son dépot vapeur et sa gare de triage !!!! mais attention monsieur Amon "qui sème trop récolte la tempête .....et là ça sera le Siroco

  • quesaco -

    Ah merde ! je vais pas en parler à ma femme, elle serait capable de voter pour lui ...

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]