Benjamin Clementine remporte le Mercury Prize et le dédie à Paris

Benjamin Clementine remporte le Mercury Prize et le dédie à Paris©Abaca
A lire aussi

Marie Ponchel, publié le 23 novembre

L'auteur-compositeur-interprète anglais a reçu, vendredi 20 novembre à la BBC Broadcasting House, le Mercury Prize, qui récompense le meilleur album britannique de l'année. Il a souhaité rendre hommage aux victimes des attentats de Paris et a dédié son prix à la capitale.

Une semaine après les attentats perpétrés à Paris et Saint-Denis, Benjamin Clementine a remporté le prestigieux Mercury Prize pour son premier album, At least for now, sorti dans les bacs en janvier 2015 et qui a atteint la huitième place du Top Albums France à sa sortie.

Très ému au moment de dédier son prix à Paris, le londonien de 26 ans a déclaré : "Je sais que ceci (le prix) concerne la musique, mais je le dédie à ce qui est arrivé il y a environ quatre ou cinq jours à Paris." Le chanteur a d'ailleurs confié à la BBC s'être rendu à Paris après les attentats pour se recueillir et déposer des fleurs en mémoire des victimes : "Paris est très chère à mon coeur, je n'oublierai jamais Paris" a-t-il assuré.

Il faut dire que l'artiste connaît bien la capitale française, puisqu'avant d'atteindre la célébrité il avait chanté à plusieurs reprises dans le métro parisien, alors qu'il n'était âgé que de 19 ans. Sept ans plus tard, il remportait une Victoire de la musique dans la catégorie "Révélation scène". Le lauréat du Mercury Prize, en concurrence cette année avec de gros poids-lourds comme Florence and The Machine, Wolf Alice ou encore Jamie XX, succède au trio de hip-hop underground écossais Young Fathers.

Vendredi 20 novembre, en marge de la remise de son prix, l'interprète de Condolence a ajouté ces mots, adressés aux parisiens : "Parfois, quand des personnes meurent et ne font pas partie de votre famille, vous envoyez vos condoléances. Mais si elles font partie de la famille, à qui envoyez-vous vos condoléances ? Voilà comment je me sentais, comme si une partie de ma famille m'avait été volée".

 
0 commentaire - Benjamin Clementine remporte le Mercury Prize et le dédie à Paris
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]