Benjamin Biolay : "Henri Salvador m'a cassé les couilles"

Benjamin Biolay : "Henri Salvador m'a cassé les couilles"©Jordi Vidal, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 8 avril

A l'occasion de la sortie de son nouvel album Palermo Hollywood, l'interprète de La Superbe est revenu sur sa brouille avec Henri Salvador après leur collaboration sur Chambre avec vue (2000).

Le 22 avril prochain, Benjamin Biolay marquera son grand retour avec Palermo Hollywood, son septième album studio, qui paraît 15 ans après son premier essai, Rose Kennedy (2001). A l'époque, l'auteur-compositeur-interprète savait déjà ce qu'il voulait. "Benjamin était timide, réservé, mais j'ai vite compris qu'avec lui ce ne serait pas facile", se souvient son directeur de promotion de l'époque, Marc Maréchal, dans un article paru cette semaine dans L'Obs. Déjà sûr de ses choix artistiques, le jeune Biolay a influencé la décision finale pour la pochette, qui met en avant son apparence de dandy, et le premier single, refusant le tube Los Angeles pour la ballade bien moins radiophonique Les Cerfs-volants. Dans les colonnes de l'hebdomadaire, Benjamin Biolay explique aujourd'hui : "Si j'avais commencé par un tube, je me serais fait baiser, j'aurais été obligé de refaire à vie ce qu'on attendait de moi." Cela ne l'a pas empêché de remporter l'année suivante une première Victoire de la Musique, dans la catégorie "Album découverte de l'année".

Un an avant Rose Kennedy, le jeune dandy avait déjà grandement contribué, aux côtés de Keren Ann, au retour réussi d'Henri Salvador avec Chambre avec vue, également récompensé par deux Victoires de la Musique. Déjà la tête sur Rose Kennedy au lendemain de cette collaboration, le chanteur n'a pas assisté au lynchage médiatique d'un Salvador plus enclin à saluer le travail de Keren Ann que celui de "ce petit con de Biolay". "On cosignait tout avec Keren Ann, mais je faisais l'essentiel du travail. Grâce à moi il a renoué durablement avec le succès, mais au lieu de me remercier, il m'a cassé les couilles, se souvient aujourd'hui l'interprète de La Superbe dans les pages de L'Obs. J'ai répliqué en le traitant de gros connard. Je savais que les gens se demanderaient qui était ce merdeux qui insultait Salvador. Mais c'était le seul moyen de faire comprendre que si je pouvais me le permettre, c'est que j'étais l'auteur des chansons."

Seize ans plus tard, Benjamin Biolay s'est forgé une réputation de bosseur acharné et d'auteur-compositeur-arrangeur de génie. Pas sûr qu'Henri Salvador en avait bien conscience à l'époque.

 
21 commentaires - Benjamin Biolay : "Henri Salvador m'a cassé les couilles"
  • avatar
    miaella -

    La seule chanson de Biolay qui ait eu du succès, c'est "Jardin d'hiver", et ce, grâce au talent de Salvador. Il pourrait être reconnaissant à celui-ci de l'avoir fait connaître. Je n'arrive pas à apprécier les murmures biolayiques.

    avatar
    de-mysteriis -

    Découvrez sa discographie et son talent, rien n'est perdu... Mais n'attendez pas qu'il passe dans les émissions pour les français d'en bas, il n'y a aucun risque qu'il s'y perde...

  • avatar
    de-mysteriis -

    Plus je vais sur les forums et plus je lis les commentaires de la plebe et plus je suis atterré par tant de réactions attendues, de fadaises, de bilbesés, de suivisme et pour être, en un mot, de bêtise..... Triste de l'humanité. Biolay est un très grand auteur, le meilleur actuellement dans notre pays qui manquent temps de talent et de raison.... Tu as raison BENJAMIN, fais leur un bras d'honneur à tous ces simples, pas de quartiers!

    avatar
    de-mysteriis -

    Je bois autant que Benjamin Biolay, surtout hier soir, désolé la plèbe.

    avatar
    de-mysteriis -

    Et oui "cela vous etonne" un bon bras d'honneur vaut mieux que mille discours, on dirait du Confucius tiens, surtout lorsqu'on s'adresse à des gens qui n'ont ni curiosité, ni recul et qui critique sans rien connaître à l'artiste, c'est effarant ! Après libre à vous de les défendre.

  • avatar
    b612 -

    Prétentieux et grossier ...plus facile que de monter au niveau d 'Henri Salvador . Tout le monde a des défauts .Henri devait en avoir et même peut-être d'énormes . mais sa carrière parle pour lui . Sans prétention aucune . Mon petit Bilolay rendez-vous dans 40 ans ...

  • avatar
    paspaparazzi -

    Oups ! parfois mes commentaires ne passent pas et là répétition à gogo , je n'ai pourtant cliquer qu'une seule fois sur publier .

  • avatar
    paspaparazzi -

    Henri Salvator ne devait pas être facile à vivre certes, mais il avait du talent , du vrai. Biolay , je ne sais même ce qu'il chante , j'ai bien essayé de l'écouter une ou deux fois, mais c'est tellement insipide....... et puis les insultes ne sont elles pas la force des petits ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]