Ben E. King : mort du co-auteur et interprète du tube "Stand By Me"

Ben E. King : mort du co-auteur et interprète du tube "Stand By Me"©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 4 mai

Connu comme un des membres du groupe The Drifters et premier interprète de la chanson Stand By Me, le chanteur de soul et de rhythm and blues est décédé le 30 avril, à l'âge de 76 ans.

Le chanteur Ben E. King, né Benjamin Earl Nelson, est mort jeudi 30 avril, à l'âge de 76 ans, dans le New Jersey, de causes naturelles, a précisé vendredi 1er mai son porte-parole. D'abord membre du groupe doo-wop The Drifters, il s'est ensuite illustré par quelques tubes en solo sous le nom Ben E. King, dont le slow intemporel Stand By Me.

Comme beaucoup de chanteurs soul américains, Ben E. King fait ses débuts à l'église au sein d'une formation gospel. Quand il a 14 ans, ses parents quittent la Caroline du Nord pour s'installer à New York, dans le quartier de Harlem. C'est à ce moment qu'il rejoint son premier groupe de doo-wop - genre issu du rhythm and blues et caractérisé par des harmonies vocales - baptisé The Four B's. Puis, il ne tarde pas à devenir chanteur professionnel au sein de The Five Crows. Le manager des Drifters, autre formation du genre, repère le jeune Benjamin Nelson à l'été 1958. Les Five Crow deviennent alors les nouveaux Drifters.

There Goes My Baby, Dance With Me, This Magic Moments, Save The Last Dance for Me... De 1958 à 1960, les nouveaux Drifters enchainent les tubes doo-wop, épaulés par la talentueuse paire de compositeurs Jerry Leiber et Mike Stoller. Après un désaccord financier entre le manager des Drifters et celui de Ben E. King, ce dernier quitte le groupe. Il est alors temps pour lui de briller en solo et de faire connaître son nouveau nom de scène au sein de l'écurie Atlantic. Son premier single est une chanson écrite par Leiber et Phil Spector - le légendaire producteur des Ronettes - qui s'intitule Spanish Harlem. Si elle ne décolle pas vraiment dans les charts, elle deviendra plus tard un classique.

C'est véritablement Stand By Me qui permet à Ben E. King de devenir une star. Le chanteur co-écrit ce slow avec Leiber et Stoller, qui devient un tube à sa sortie en 1961. Si d'autres chansons chantées par Ben E. King se démarquent - Don't Play That Song (1962), I Who Have Nothing (1963), What is Soul ? (1966) -, le tube de sa carrière restera Stand By Me, qui sera repris des centaines de fois par des artistes aussi variés que John Lennon ou Tracy Chapman.

 
0 commentaire - Ben E. King : mort du co-auteur et interprète du tube "Stand By Me"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]