Beethoven rencontre Kanye West : le croisement osé d'un orchestre symphonique

Beethoven rencontre Kanye West : le croisement osé d'un orchestre symphonique©Michael Tran, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 1 avril

Mélanger Beethoven et Kanye West, il fallait y penser. C'est pourtant le projet d'un orchestre symphonique qui a décidé de mixer le classique au contemporain.

Le 16 avril prochain la musique de Beethoven rencontrera celle de Kanye West grâce à un orchestre symphonique de 70 instruments qui va ré-imaginer le travail des deux artistes. Intitulé Yeethoven, ce projet un peu fou a été mis en place par le chef d'orchestre Yuga Cohler et l'arrangeur Stephen Feigenbaum qui ont eu envie de montrer les similitudes entre deux artistes que tout oppose en apparences.

Yeethoven fait en fait partie du projet Great Music Series dont le but est d'explorer la musique d'aujourd'hui et les chefs-d'oeuvre du classique, en mettant en lumière les caractéristiques de chacun. Pour leur premier épisode, Yuga Cohler et Stephen Feigenbaum ont choisi d'opposer à Beethoven l'un des plus grands rappeurs de sa génération, Kanye West, qui depuis son premier album en 2004 est devenu un remarquable activiste culturel, à la personnalité artistique écrasante. "Evidemment, ils travaillent dans des traditions complètement différentes" explique une vidéo promotionnelle de l'évènement, "leur volonté impitoyable de renverser les codes et leur influence sur la culture au sens large du terme ne peut pas être remise en question".

Le concert comprendra en tout six morceaux de la 5ème symphonie de Beethoven et six extraits de l'album Yeezus de Kanye West qui seront juxtaposés et joints grâce à l'orchestre de Yuga Cohler. Proposé gratuitement au théâtre Aratani à Los Angeles par la Young Musicians Foundation (la fondation des Jeunes Musiciens en français), le concert n'a malheureusement pas d'autres dates de prévues. Si Kanye West n'a pour le moment pas réagi au projet, être placé au même niveau qu'un tel compositeur devrait plaire à son égo surdimensionné. Ironie du sort, il s'était déjà comparé à Beethoven en 2012 lors d'un concert à Atlantic City : "J'ai des défauts mais ma musique est parfaite" avait-il assuré au public. "C'est le meilleur que vous puissiez avoir aujourd'hui mesdames et messieurs, je suis désolé. Vous pourriez écouter Beethoven, mais en ce qui concerne cette période, c'est tout ce que vous aurez".

 
0 commentaire - Beethoven rencontre Kanye West : le croisement osé d'un orchestre symphonique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]