Attentat à Nice : les festivals ont rendu hommage aux victimes

Attentat à Nice : les festivals ont rendu hommage aux victimes©Werdefroy Yann, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 18 juillet

Depuis l'attentat de Nice, qui a causé la mort de 84 personnes le soir du 14 juillet, les hommages se sont multipliés. Notamment chez les artistes réunis ce week-end aux Francofolies de La Rochelle ainsi qu'aux Vieilles Charrues.

Débuté le 13 juillet, les Francofolies de la Rochelle ont "fait la fête, malgré tout", a indiqué le directeur de l'événement, Gérard Pont. Les artistes programmés au lendemain de l'attentat de Nice ont eu la lourde tâche de poursuivre les festivités, malgré les trois jours de deuil national décrétés par le président de la République. "Etre rassemblé autour de la musique, c'est la meilleure réponse qu'on puisse donner", a déclaré à l'AFP le responsable du festival rochelais. Avant le début des concerts, le public étaient invités à observer une minute de silence. "Merci d'être venus, je sais que ce n'est pas facile, mais on va faire la fête", a lancé Jain à ses fans avant d'enflammer la scène avec sa pop multiculturelle et groovy. De son côté, Louise Attaque a choisi de "chanter pour Nice" avec "des chansons d'aujourd'hui, d'hier et d'avant-hier", a expliqué le chanteur Gaëtan Roussel. Vendredi également, Bernard Lavilliers a lui aussi rendu hommage aux victimes de Nice en débutant son concert par une minute de silence, pendant laquelle il a invité le public à essayer de se mettre à la place des victimes. Ce soir-là, le chanteur lançait une nouvelle tournée, au cours de laquelle il revisite son album Pouvoirs, sorti en 1979.

Même ambiance solennelle aux Vieilles Charrues, qui se déroulait également ce week-end, à Carhaix (Finistère). Les festivaliers ont entonné spontanément la Marseillaise pendant le concert de Pharrell Williams qui venait d'interpréter sa chanson Freedom. Pendant ce chant improvisé, l'Américain s'est tenu au garde-à-vous devant le public. Le même soir, Michel Polnareff a observé une minute de silence avant son concert, avant de conclure par sa chanson On ira tous au paradis. Enfin, le groupe Hyphen Hyphen et sa chanteuse charismatique Santa ont enjoint la foule à vibrer pour la ville de Nice, improvisant une danse festive en communion avec le public sur l'air de "Qui ne saute pas n'est pas Niçois". "Merci Les Vieilles Charrues pour ce merveilleux hommage. Nous sommes montés sur scène la gorge serrée, nous sommes repartis le coeur rempli de joie et d'espoir", a confié plus tard le groupe sur sa page Facebook.

 
0 commentaire - Attentat à Nice : les festivals ont rendu hommage aux victimes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]