Après les Enfoirés, Renaud s'en prend à Hollande et voterait bien Fillon

Après les Enfoirés, Renaud s'en prend à Hollande et voterait bien Fillon©Apaydin Alain, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 4 avril

A quelques jours de la sortie de Toujours debout, le chanteur multiplie les critiques dans la presse. Dans sa ligne de mire cette semaine ? Le gouvernement actuel.

Renaud a beau critiqué la presse, cette dernière lui est bien utile ces jours-ci pour donner son avis et notamment tacler certaines personnalités. Après s'en être pris à Jean-Jacques Goldman à qui il reproche son manque d'engagement en dehors des Enfoirés, l'interprète de la chanson Hexagone, qui a récemment repris la plume pour Charlie Hebdo, attaque cette fois le pouvoir en place. "Plus jamais je ne voterai socialiste !", clame cet ancien Mitterrandien dans les colonnes de Sud-Ouest. Dans une autre interview accordée au Parisien ce week-end, le Français fustige la politique menée par François Hollande : "La politique, entre guillemets, de gauche de ce gouvernement me débecte profondément", explique le chanteur. Pas sûr, donc, qu'il ne revote pour l'actuel président en 2017, ce "mec qui remet la Légion d'honneur à un ministre d'Arabie saoudite, qui pond la loi Travail que même la droite n'aurait pas osé voter, la déchéance de nationalité..."

Dans une interview au Figaro, Renaud enfonce le clou, expliquant être "profondément désabusé par la politique" et par ce "gouvernement pourri". Pour qui votera donc le chanteur aux prochaines présidentielles ? Dans la perspective d'un deuxième tour opposant la droite à l'extrême-droite, le chanteur de 63 ans se prépare à "peut-être voter pour un François Fillon que je pense être un parfait honnête homme, un vrai républicain", confie-t-il encore au JDD. Le seul qui trouve vraiment grâce à ses yeux, c'est Nicolas Hulot, qui "fait ce qu'il aime, qui dit ce qu'il fait et fait ce qu'il dit. Mais il ne veut pas y aller et il n'a pas tout à fait tort."

Est-ce à dire que le nouvel album de Renaud sera particulièrement engagé ? Rien n'est moins sûr, lui qui expliquait récemment à Télérama que Toujours debout serait un disque plus intime, où il évoque notamment ses deux enfants. "Certains disent que je suis devenu un chanteur consensuel, expliquait-il. Mais je me sens toujours libre de mes engagements, et j'espère bien ne pas faire l'unanimité." Renaud est effectivement libre et il le fait savoir.

 
10 commentaires - Après les Enfoirés, Renaud s'en prend à Hollande et voterait bien Fillon
  • avatar
    serdan -

    Le pastis n'a pas arranger le bonhomme que c'est triste. Que de pub est faite depuis qqs jours à quand la rechute.
    ?

  • avatar
    paspaparazzi -

    quoi que , peut-être qu'une fois dans l'isoloir il ne se rappellera plus pourquoi il est là !

  • avatar
    paspaparazzi -

    C'est très intéressant de savoir ce que peut voter cette épave ! Et je pèse mes mots

  • avatar
    Toto-la-riboulette -

    Tant qu'on attaque l'engeance socialiste, je me délecte.
    Mais de la part d'un zombie comme Renaud, je m'afflige.
    Comment peut-on répondre à cette loque humaine, humaine si j'ose dire, quand on est sympathisant socialiste ?

  • avatar
    liloutebem -

    bien sûr des journalistes il en a besoin il ne faut pas cracher dans la soupe mon ami

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]