Après Goldman, d'autres Enfoirés réagissent

Après Goldman, d'autres Enfoirés réagissent

Face au taulé provoqué par le nouveau morceau du collectif, de nombreux artistes se défendent et donnent leur point de vue sur "Toute la vie".

A lire aussi

publié le 2 mars

Face au taulé provoqué par le nouveau morceau du collectif, de nombreux artistes se défendent et donnent leur point de vue sur "Toute la vie".

Le nouveau morceau des Enfoirés, "Toute la vie", devait fédérer. Il fait tout l'inverse. Face à de nombreuses critiques sur la toile et dans les médias, plusieurs artistes défendent aujourd'hui la chanson écrite par Jean-Jacques Goldmann, à laquelle ils ont participé. Ainsi, Emmanuel Moire a publié un long message sur Facebook, dans lequel il explique : "Aujourd'hui on a le droit d'avoir son avis.J'ai le mien. On a le droit de ne pas aimer la chanson des Enfoirés. Cette année, je ne l'aime pas.

[...] On a le droit. J'ai le droit, oui comme toi. Mais faut-il vomir ta haine pour autant ? Lyncher tous ceux qui y participent ? Faut-il remettre en question, encore et toujours, la démarche et l'action des Enfoirés ? [...] A l'heure où, dans notre pays, il serait bienvenue d'être les uns avec les autres. Hey toi, caché derrière ton papier, ton micro, ton écran, qu'est ce qui te pousse à détruire ce que ton voisin essaye de faire ?"

Marc Lavoine a pour sa part publié sur Facebook : "Il est des injustices plus cruelles que d'autres quand elles s'attaquent à des êtres doux et fraternels. Accuser Goldman d'être réactionnaire par-delà son caractère absurde c'est aussi vouloir empêcher un artiste de jouer avec ses mots pour tenir à distance les maux qui nous gangrènent : refus de la faim et de la misère refus têtu, obstiné, de toutes les discriminations Accuser Goldman C'est vouloir nuire à ceux qui créent du lien et du sens. Comme une nuit de l'esprit. Aujourd'hui plus encore Je me sens un Enfoiré."

 
1 commentaire - Après Goldman, d'autres Enfoirés réagissent
  • avatar
    juin1981 -

    les enfoirés ont commencé avec coluche mais la relève a bien été assurée avec goldman. au lieu de lui rendre hommage, il y a des imbéciles qui critiquent cette chanson que j'aime. sans goldman, que deviendraient les enfoirés

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]