Après Bowie, la Philharmonie rendra hommage au Velvet Underground

Après Bowie, la Philharmonie rendra hommage au Velvet Underground©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 15 avril

Alors que la rétrospective David Bowie Is bat son plein, la Philharmonie de Paris annonce une autre expo rock pour l'an prochain, consacrée cette fois au groupe mythique de Lou Reed et John Cale.

Du 30 mars au 21 août 2016, la Philharmonie de Paris organisera une exposition consacrée au Velvet Underground, formation proche d'Andy Warhol ayant lancé la carrière de Lou Reed. Emmené par le duo formé par ce dernier et John Cale, le groupe new-yorkais apparaît au mitan des années 60 et symbolise la fin du rêve hippie qui règne dans le monde libre et surtout de l'autre côté du pays. En plein "Summer of Love" paraît The Velvet Underground & Nico (1967), premier album avec lequel Lou Reed et sa bande - accompagnés de l'actrice et mannequin allemande Nico - imposent leur esthétique déviante, faite de guitares cradingues, de sons avant-gardistes et de textes vénéneux évoquant aussi bien les drogues dures (Heroin) que le sado-masochisme (Venus in Furs).

Actif entre 1965 et 1970, The Velvet Underground "a marqué un tournant dans l'histoire de la musique", rappelle la Philharmonie de Paris. L'exposition sera commissionnée par Christian Fevret, fondateur et directeur de la publication des Inrockuptibles jusqu'en 2010, et Carole Mirabello, fondatrice de la société de production audiovisuelle Un Monde Meilleur. Pour l'occasion, John Cale sera l'invité de la grande salle de la Philharmonie le 3 avril 2016 pour rejouer "pour la première fois" avec des invités le premier album du groupe, The Velvet Underground & Nico.

"En décembre 1965, Andy Warhol prend cette bande de punks avant l'heure sous son aile dans sa Factory, où ils intègrent une trop parfaite beauté qui se fait appeler Nico. En flirtant avec tous les autres arts, les avant-gardes et la mode, ils bricolent des shows futuristes où fusionnent musique live, projections, light-shows et danses sur des textes crus et une symbolique sexuelle débridée", précise l'institution sur son site Internet.

 
0 commentaire - Après Bowie, la Philharmonie rendra hommage au Velvet Underground
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]