Anne Sila : "J'avais peur d'être formatée The Voice"

Anne Sila : "J'avais peur d'être formatée The Voice"©Reynaud Maxime/APS-Medias/ABACA, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 2 février

La finaliste de The Voice sortira son premier album le 15 avril prochain. A cette occasion, elle s'est confiée au Parisien sur les secrets de fabrication de ce disque, très attendu.

Alors qu'elle vient de dévoiler le single Le monde tourne sans toi il y a quelques jours, Anne Sila s'apprête à sortir son tout premier disque dans quelques mois à peine. Signée sur Decca Records, prestigieux label de jazz de la filiale d'Universal, la chanteuse avait conquis le public de The Voice l'année dernière avec ses reprises de Diane Tell, Vanessa Carlton ou bien encore Alicia Keys, mais avait échoué face à Lilian Renaud : "Je sentais que Lilian gagnerait. A chaque fois, il soulevait le public. Mais je n'ai ni déception ni regret" affirme Anne Sila, "J'avais peur d'être formatée dans The Voice, et j'ai été agréablement surprise". Après plusieurs mois de travail sur un disque dont la plupart des détails restent secrets, la jeune femme est sur le point d'en présenter le résultat.

"Je contrôle tout de A à Z" avoue la chanteuse au tempérament de feu, qui a elle-même écrit et composé presque une douzaine de chansons à elle toute seule et coproduit l'album avec Ray Angry du collectif The Roots. "Je dois à Ray d'être là, c'est lui qui a cru le premier en moi" confie la jeune femme qui avait rencontré l'artiste alors qu'elle tentait sa chance dans des bars jazz à New York. "Un soir, un ami musicien m'a conseillé d'aller l'écouter. J'ai été si bluffé que je lui ai proposé illico de travailler ensemble" raconte à son tour Ray Angry, "En une semaine, on a écrit dix chansons à la maison". Réalisé entre New York, la Belgique et Paris, l'enregistrement de l'album vient à peine de se terminer. "J'avais une idée précise du son que je voulais, mi-organique, mi-électronique" explique Anne Sila, "J'ai surtout composé au piano, parfois au violoncelle, avec l'envie de donner de l'émotion et du contraste", ajoute-t-elle.

"Anne a un talent d'envergure internationale. J'ai rarement entendu une voix naturelle et un instinct musical pareils" renchérit Ray Angry. S'il faudra encore attendre un peu avant l'arrivée du disque, Anne Sila sera d'ores-et-déjà en concert à partir du 25 mars à Bordeaux, et passera notamment par Paris le 28 avril à L'Olympia.

 
0 commentaire - Anne Sila : "J'avais peur d'être formatée The Voice"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]