Animal Collective : "On veut avoir notre propre son"

Animal Collective : "On veut avoir notre propre son"©Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 11 janvier

Les Américains seront de retour le mois prochain avec leur douzième album, Painting With. L'occasion pour eux de s'entretenir avec le site Pitchfork à propos de ce nouvel opus, qui s'annonce bestial.

Enregistré à Los Angeles dans les studios EastWest, qui ont vu passer entre autre lesBeach Boys,Frank Sinatra et Michael Jackson, Painting With annonce le grand retour d'Animal Collective, absents depuis la sortie de Centipede Hz en 2012. Un disque où ils ont encore une fois réussi à créer un univers qui leur est propre, notamment en transformant leur studio en une cave préhistorique DIY et en s'imprégnant de cette vibe.

Tout en composant à la lumière tamisée, les garçons se sont amusés à projeter des dinosaures sur les murs, et sont repartis des millions d'années en arrière : "Tout a commencé quand on s'est revus à Asheville, en Caroline du Sud où on a fait des jams, des improvisations et on a commencé à rassembler toutes les pièces" raconte Avey Tare. "On s'asseyait autour d'un petit feu dehors et on parlait de la musique et des sons qui nous rappelaient quelque chose de très préhistorique, comme un tableau rugueux avec de la peinture étalée partout", poursuit-il. Ce nouvel album s'annonce comme un retour au source de la musique d'Animal Collective, comme l'explique Geologist : "Lorsque nous avons commencé à improviser ensemble dans nos appartements de New York en 2000, le rythme de la musique avait cet aspect nu et primitif, comme si nous retournions à la relation que l'on avait il y a longtemps" analyse-t-il.

Occupés par leurs autres projets respectifs, Animal Collective avoue avoir eu du mal à revenir sur le devant de la scène après la sortie de Centipede Hz : "c'était une période super émotionnelle", confie Geologist. Pourtant, même si l'album comprend les thèmes les plus sombres abordés jusqu'à ce jour (la guerre en Ukraine, la négativité des américains ou bien encore l'écologie) le groupe réussit une fois de plus à délivrer un album fidèle à leur ambitions : "Les gens jugeront peut-être 'le son bizarre d'Animal Collective', mais il y a le coeur d'Animal Collective dans tous nos disques" précise Avey Tare. "C'est quelque chose dont nous sommes fiers (...) On veut avoir notre propre son, et on comprend que notre musique est faite pour certaines personnes, et pas pour d'autres" affirme-t-il.

Painting With sera disponible dans les bacs le 19 février, et le groupe fera un passage à Paris pour une date à la Cigale le 9 avril prochain.

 
0 commentaire - Animal Collective : "On veut avoir notre propre son"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]