Alicia Keys, Beyoncé, Bono s'unissent dans un clip choc contre le racisme

Alicia Keys, Beyoncé, Bono s'unissent dans un clip choc contre le racisme©Leon Bennett, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 15 juillet

Suite aux récentes morts d'Alton Sterling et de Philando Castile aux Etats-Unis, victimes de brutalités policières, plusieurs artistes se sont mobilisés dans une vidéo contre le racisme anti-Noir aux Etats-Unis.

"Omettre de signaler un changement de voie", "Conduire la voiture de sa petite amie avec un enfant à l'arrière", "Vendre des cigarettes à l'extérieur d'une épicerie de quartier", "Porter un sweat à capuche", "Tenir un pistolet en plastique"... Dans une vidéo sobre et engagée, une vingtaine de chanteurs et d'acteurs énoncent "23 façons de se faire tuer quand on est un Noir aux Etats-Unis". Sur un air de piano mélancolique, filmés dans un modeste noir et blanc, ces célébrités défilent devant la caméra, égrenant ces diverses manières de mourir de façon injuste. Pour chacune d'entre elles, apparaît à l'écran une victime récente des violences policières aux Etats-Unis.

Réalisée à l'initiative de la chanteuse Alicia Keys et de son association "We are here movement", la vidéo rassemble un impressionnant parterre d'artistes célèbres : Beyoncé, Rihanna, Pharrell Williams, Chris Rock, Adam Levine, Lenny Kravitz, Pink ou encore Bono. Chacun récitant une de ces 23 façons de se faire tuer pour des banalités. "En d'autres termes, juste pour être noir en Amérique et en ne faisant absolument rien, ces actions quotidiennes peuvent être vues comme insuffisamment serviles", résument Rihanna et Maxwell a la fin du clip.

A la fin de la vidéo, Alicia Keys reprend la parole pour inciter les gens à se rendre sur le site weareheremovement.com afin d'interpeller le président Barack Obama et le Congrès américain pour qu'ils procèdent à un changement. "Nous réclamons une transformation radicale pour soigner la longue histoire de racisme systémique afin que tous les Américains aient des droits égaux pour vivre et trouver le bonheur", conclut la chanteuse.

Cette vidéo intervient une semaine après que deux jeunes hommes noirs, Philando Castile et Alton Sterling, aient été abattus par la police en Louisiane et au Minnesota, provoquant des rassemblements dans tout le pays.

 
0 commentaire - Alicia Keys, Beyoncé, Bono s'unissent dans un clip choc contre le racisme
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]