Alex Turner : "Last Shadow Puppets n'est même pas un groupe"

Alex Turner : "Last Shadow Puppets n'est même pas un groupe"©Zackery Michael, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 16 mars

Les deux amis Alex Turner et Miles Kane sont de retour sous la bannière The Last Shadow Puppets avec un deuxième album à paraître le 1er avril. Le duo vient de dévoiler un troisième extrait, et se livre dans les pages des Inrocks.

C'était sans doute le comeback le moins attendu de 2016. Non pas que le public n'en ait que faire de leur musique, mais les Last Shadow Puppets n'avaient simplement donné aucun signe de vie depuis de longues années. Huit ans après le magnifique The Age of the Understatement (2008), le duo formé par Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex-The Rascals) revient avec un album intitulé Everything You've Come to Expect. Pour évoquer la sortie de ce disque, les deux Anglais ont accordé une interview de Une dans Les Inrocks. Ils y racontent notamment comment sont nées, en 2007, les premières chansons de ce projet qui n'avait a priori aucune ambition. "On avait deux chansons, puis deux autres, puis quatre autres. Il n'y avait rien de planifié... Juste des chansons qui n'entraient pas dans le cadre de nos groupes respectifs et qu'on aimait bien", se souvient Alex Turner.

Quant au premier The Last Shadow Puppets, Alex Turner regrette le côté album sous influence, notamment au niveau de l'écriture. "J'ai fait une erreur (...) J'ai voulu faire mon Bowie, juxtaposer des mots comme il le faisait avec ses cut-ups. Mais je ne maîtrisais pas la technique, c'est trop abstrait, trop 'je fais le malin', je ne comprends même pas ce que je chante. (...) Cette fois-ci je maîtrise beaucoup mieux, plus efficacement cette abstraction", avoue le chanteur. En tout cas, les trois morceaux diffusés pour le moment montrent effectivement que le tandem s'est quelque peu émancipé des influences Scott Walker/David Bowie. Le dernier titre dévoilé aujourd'hui, Aviation, est particulièrement réussi, avec son riff entêtant, ses cordes somptueuses et sa mélodie chagrine.

Alex Turner justifie à sa manière les huit années d'absence en expliquant que ce projet a quelque chose d'unique, et tranche complètement avec son travail sur Arctic Monkeys. "Ils restent mes copains, mais c'est parfois trop contraignant, trop lourd à bouger, un groupe pareil, explique-t-il en évoquant ses partenaires. Pour moi, Last Shadow Puppets n'est même pas un groupe. Plutôt une échappatoire à la notion même de groupe. Un espace de liberté. On écrit une BO, il reste à faire le film."

 
0 commentaire - Alex Turner : "Last Shadow Puppets n'est même pas un groupe"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]