Alain Chamfort : "J'ai essayé de ne pas faire cette activité comme un métier"

Alain Chamfort : "J'ai essayé de ne pas faire cette activité comme un métier"©Tony Barson Archive/Getty Images, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 28 janvier

A l'occasion de la sortie de sa double-compilation, Version Originale, Alain Chamfort est revenu sur son parcours au micro de RTL.

Pour célébrer les 50 ans de sa carrière, Alain Chamfort vient de publier Version Originale, dans les bacs depuis le 22 janvier. Au programme, ses meilleurs titres : Joujou à la Casse, Bambou, Manureva, mais également des morceaux rares et très peu diffusés, comme L'ennemi dans la glace sorti en 1993 sur l'album Neuf.

Interrogé sur sa longévité sur le devant de la scène musicale, le chanteur confie : "C'est vrai que ça fait beaucoup d'années quand on évoque comme ça cinquante ans. Mais en même temps à vivre, ça va très très vite, on ne voit pas le temps passer du tout" affirme-t-il. Il faut dire que le parcours d'Alain Chamfort est des plus palpitants. D'abord pianiste pour Jacques Dutronc, ce n'est ni plus ni moins que Claude François qui pousse le jeune homme à chanter et à sortir son premier 45 tours en 1972, Dans les ruisseaux.

Quelques années plus tard, il est adoubé par Serge Gainsbourg qui écrit son premier tube, Joujou à la casse, et le révèle aux yeux du grand public. Une collaboration fructueuse qui amène les deux hommes à collaborer de nouveau sur la chanson Manureva, un énorme succès commercial, qui parvient à se classer à la seconde place du hit-parade français durant tout le mois de janvier 1980 et à obtenir un disque d'or. "Ce qui m'intéresse c'est de savoir si je vais ressentir la même émotion, la même satisfaction que certaines de ces chansons m'ont produites" explique Alain Chamfort, "et c'est ça qu'on cherche toujours, c'est d'avoir ce petit frisson qui est unique et qui est certainement le moment le plus important, le plus intense" ajoute-t-il.

Au fil de ses 14 albums studio, le chanteur explique également avoir "essayé d'évoluer vers quelque chose qui permette à (sa) véritable nature de s'exprimer". "J'ai essayé de faire en sorte que mes disques ressemblent à l'homme que je devenais et de ne pas faire cette activité comme un métier" confie-t-il, précisant au passage qu'il "n'avait pas de projet particulier, pas de stratégie" à l'époque pour réussir à percer. Une méthode plutôt efficace et qui marche toujours puisque Alain Chamfort continue de faire déplacer les foules partout où il passe. Il sera d'ailleurs en tournée dans toute la France à partir du 28 janvier et passera notamment par Paris, le 25 mars prochain à l'Olympia.

 
0 commentaire - Alain Chamfort : "J'ai essayé de ne pas faire cette activité comme un métier"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]