Alain Chamfort : "Avec Claude François, je n'étais que dans l'image"

Alain Chamfort : "Avec Claude François, je n'étais que dans l'image"©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 30 avril

Fort d'un nouvel album éponyme particulièrement réussi, le chanteur français est revenu pour Ouest France sur ses débuts et son image de dandy.

Alors qu'il publiait le 13 avril dernier le treizième opus de sa carrière, trois ans après Elles et lui (2012), Alain Chamfort s'est entretenu avec le quotidien Ouest France. Dans l'interview publiée mercredi 29 avril, le chanteur est notamment revenu sur son côté élégant, qu'il dit tenir de sa mère. "Elle avait le souci des apparences. Elle nous faisait nos vêtements, nous coiffait. Elle nous disait 'Fais pas ci, fais pas ça', comme dans la chanson de Dutronc", confie-t-il dans les colonnes du journal. Malgré son côté soigné et affable, l'artiste de 63 ans refuse l'étiquette de "dandy". "Parce que le dandysme va de pair avec une espèce de sentiment de supériorité, une promptitude à porter un jugement. Je ne suis pas comme ça", poursuit-il.

Sur la pochette d'Alain Chamfort, paru le 13 avril, on peut voir un gros plan de l'interprète de Manureva en toute simplicité, rides et autres marques de vieillesse apparentes. Son image, il ne cherche plus à la travailler depuis très longtemps. "Au début, avec Claude François, je n'étais que dans l'image. S'il m'a fait chanter, c'était parce qu'il trouvait qu'avec moi, on pouvait faire des posters...", raconte Alain Chamfort, qui a été repéré et lancé par l'auteur de Comme d'habitude, au début des années 70.

Aujourd'hui, les choses ont bien changé et c'est tant mieux. Les onze morceaux pop de son dernier album, tous composés par lui-même, sont là pour en témoigner. Ce disque raconte aussi une histoire, celle d'une entente artistique parfaite entre le chanteur et son parolier, le fidèle Jacques Duvall. "Pour un compositeur, avoir son auteur, c'est indispensable. C'est ce qui donne une singularité, une signature. Duvall a le sens de la rime riche. Et il attaque le champ de la relation amoureuse de manière un peu tordue. Cela amène une émotion particulière."

 
0 commentaire - Alain Chamfort : "Avec Claude François, je n'étais que dans l'image"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]