Adele dénonce l'utilisation sans autorisation de ses chansons par Donald Trump

Adele dénonce l'utilisation sans autorisation de ses chansons par Donald Trump©Ohlenbostel Guido, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 4 février

La diva britannique a fait savoir qu'elle s'opposait à la diffusion de ses chansons lors des meetings du candidat américain à l'investiture républicaine.

Régulièrement, aux Etats-Unis, Donald Trump fait jouer les tubes Rolling in the Deep et Skyfall lors de ses tristement célèbres meetings de campagne à l'investiture républicaine pour la présidentielle, dans lesquels le candidat multiplie les saillies provocantes. Particulièrement énervée par ces utilisations non autorisées, Adele s'est opposée lundi 1er février à la diffusion de l'une des chansons lors des rassemblements du caucus de l'Iowa, qui symbolise le coup d'envoi de l'élection présidentielle américaine. Sans nommer Trump, la chanteuse a fait savoir qu'elle refusait que ce dernier utilise ces chansons. "Adele n'a pas donné son autorisation à l'usage de ses chansons dans des rassemblements politiques", a souligné dans un communiqué le porte-parole de la pop star. En 2011, la Britannique avait qualifié le conservateur David Cameron d'"imbécile" et revendiquait son soutien au parti travailliste du Royaume-Uni.

Adele n'est pas la première artiste à refuser que Donald Trump utilise ses chansons. En juin dernier, Neil Young avait déjà fait savoir qu'il s'opposait à la diffusion de sa chanson Rockin' In The Free World dans les meetings du candidat républicain. "Neil Young, citoyen canadien, soutient Bernie Sanders (candidat démocrate opposé à Hillary Clinton, ndlr.) pour la présidence des Etats-Unis", avait indiqué le Loner dans un communiqué. Le chanteur d'Aerosmith, Steven Tyler, et Michael Stipe de R.E.M. ont également interdit à Donald Trump de jouer leurs chansons. Moins timide qu'Adele, Michael Stipe avait carrément dit au candidat à la choucroute orange : "Va te faire foutre espèce de minable avide d'attention et assoiffé de pouvoir. Et n'utilise pas notre musique ou ma voix pour toute ta mascarade débile de campagne".

Tous ces artistes en colère contre Trump ont sans doute été ravis d'apprendre la défaite de ce dernier face à son opposant républicain Ted Cruz lors du caucus de l'Iowa, ce week-end.

 
2 commentaires - Adele dénonce l'utilisation sans autorisation de ses chansons par Donald Trump
  • avatar
    uiopklm89 -

    Article bien orienté anti Trump , vous devez être sacrément déçu!

  • avatar
    drakcrub -

    pour qui se prend cette espèce d'imbécile de chanteuse, qui doit tout juste savoir écrire son nom, mais qui se remplit bien les poches sur le dos de ses amis, fans, travaillistes

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]