50 Cent arrêté pour insultes lors d'un concert aux Antilles

50 Cent arrêté pour insultes lors d'un concert aux Antilles©Johnny Nunez, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 29 juin

Le rappeur américain a été arrêté, samedi 25 juin, sur l'île de Saint-Christophe, après avoir prononcé une insulte en plein concert. Il écope d'une amende de 1800 dollars.

C'est un fait établi depuis des lustres : le hip-hop et les insultes vont souvent de pair. Tout le monde le sait, 50 Cent le sait et les habitants de Saint-Christophe le savent également. Mais ce que l'on sait moins, c'est que sur cette petite île des Antilles, située entre les Îles Vierges et la Guadeloupe, les jurons sont réprimés par la loi. Le rappeur avait été prévenu avant son concert donné le 25 juin à Saint-Christophe-et-Niévè, dans le cadre du St. Kitts Music Festival. Alors qu'il interprétait son tube P.I.M.P. devant plus de 40 000 spectateurs, le rappeur américain a lâché plusieurs fois le mot "Motherfucker" ("fils de p***", en français). Une insulte que l'on retrouve pourtant dans la version studio de la chanson enregistrée en 2002 pour l'album inaugural Get Rich or Die Tryin' (2003).

Parce qu'on ne rigole pas avec la loi sur l'île de Saint-Christophe, 50 Cent a été recueilli par les autorités à la fin de son concert, pour rejoindre le poste de police. Le rappeur américain a été condamné à payer 1800 dollars. Une somme dont il s'est acquitté dès lundi matin, juste avant de repartir pour les Etats-Unis. Alors qu'il était au courant de cette loi restrictive, le rappeur a quand même prononcé quelques grossièretés pendant son show, non pas par provocation, mais parce que le DJ qui l'accompagnait sur scène l'a incité. "Il a utilisé le DJ présent ici. Mais ils n'avaient pas la version censurée de ses chansons alors il y a eu une insulte durant sa performance", a expliqué le porte-parole de 50 Cent à TMZ.

Ce n'est pas la première fois que le rappeur repart avec une amende à payer de l'île de Saint-Christophe. En 2003, il avait dû payer 376 dollars, également à cause d'une injure. La prochaine fois, 50 Cent devrait retenir la leçon.

 
0 commentaire - 50 Cent arrêté pour insultes lors d'un concert aux Antilles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]