5 concerts à ne pas louper au Pitchfork Music Festival 2016

5 concerts à ne pas louper au Pitchfork Music Festival 2016©Tabatha Fireman, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 26 octobre

Pour sa sixième édition qui se tiendra du 27 au 29 octobre prochain à la Grande Halle de la Villette à Paris, la version française du Pitchfork Music Festival a misé sur l'éclectisme. Entre hip hop alternatif, post-rock, électro et indie pop, il y en aura pour tous les goûts. Focus sur cinq groupes qu'il ne faudra pas louper ce week-end.

M.I.A. : Très rare en concert, surtout en Europe, la performance de M.I.A. samedi sera incontestablement l'un des grands moments de la soirée. Elle viendra y défendre son nouvel album, "A.I.M.", et interprétera les tubes qui ont fait d'elle une figure respectée du hip hop alternatif : Bad Girls, Borders, Paper Planes ou bien encore It Takes A Muscle. Quand on sait en plus qu'elle vient de sortir le tout dernier disque de sa carrière (et qu'il s'agit donc de ses derniers concerts), on se dit qu'il ne vaut mieux pas la rater.

Nick Murphy (Chet Faker) : D'abord connu sous le pseudo de Chet Faker, l'Australien avait été révélé en 2011 avec un premier album, "Built on Glass", très prometteur. Après des collaborations avec les meilleurs artistes alternatifs du moment comme Flume, Banks ou Marcus Marr, le musicien entame aujourd'hui la deuxième phase de son projet musical en revenant sous son propre nom, Nick Murphy. Le premier single dévoilé en septembre, Fear Less, une pépite expérimentale ébouriffante, annonce déjà un live mémorable.

Parquet Courts : Deux ans après l'album "Content Nausea", le quatuor punk rock américain est revenu en avril dernier avec "Human Performance", un disque plus ambitieux que leurs précédents projets, (mais également plus accessible), composé de morceaux hargneux et énergiques tout en restant mélodiques. Entre l'indie folk de Lucy Dacus et le shoegaze de Suuns, les rockeurs devraient enflammer la Grande Halle jeudi soir avec leurs déferlantes de riffs accrocheurs.

Explosions in the Sky : Déjà 17 ans que les Américains d'Explosions in the Sky évoluent sur la scène post-rock et qu'ils offrent des albums grandioses et passionnants. Leur dernier disque en date, "The Wilderness", en est la preuve et nous emmène encore une fois vers un voyage indescriptible. Avec leurs morceaux expérimentaux et progressifs, qui explosent juste au bon moment pour coller la chair de poule, le groupe va vous faire déconnecter de la réalité.

Bat For Lashes : La Britannique Natasha Khan est de retour cette année avec son quatrième album studio, "The Bride", où elle a délaissé l'indie folk pour la dream pop. Un disque pourtant toujours aussi envoûtant et mystérieux, qui raconte l'histoire malheureuse d'une mariée qui perd son fiancé dans un accident sur le chemin de l'église, et qui tente de se reconstruire en partant seule en lune de miel. Unique femme programmée le vendredi soir, Bat For Lashes risque bien de charmer toute l'assemblée.

 
0 commentaire - 5 concerts à ne pas louper au Pitchfork Music Festival 2016
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]