5 comédies musicales à revoir pendant les vacances

5 comédies musicales à revoir pendant les vacances©D.R., Allocine
A lire aussi

Sophie Castelain, publié le 22 juillet

Avec la météo changeante de cet été, un jour pluvieux est vite arrivé. Pas de panique, voici cinq comédies musicales cultes qui sauveront votre journée, en vous faisant rire, rêver et danser en famille ou entre amis.

Peau d'âne (1970)

Qui n'a pas revu Peau d'âne depuis des lustres se souviendra quand même de Recette pour un cake d'amour et sa mélodie féérique ? Signée Michel Legrand, la musique rivalise tranquillement avec les productions américaines de l'époque. Avec ce conte musical de Jacques Demy, le compositeur s'attaque pour la première fois au genre du merveilleux, qu'il transcende en croisant les styles musicaux, allant du baroque au jazz, en passant par la pop. De l'easy listening, en somme.

Grease (1978)

C'est l'histoire de l'innocente Sandy (Olivia Newton-John), amoureuse du bad boy Danny (John Travolta) qui n'assume pas ses sentiments. Le tout réalisé à la sauce fifties, dans un univers au summum du kitsch avec des chansons cultissimes comme You Are the One that I Want, numéro un de nombreux charts, ou Hopelessly Devoted To You nommée aux Oscars pour la meilleure chanson originale. Pour l'anecdote : ce sont les Bee Gees qui devaient composer la bande originale. Mais comme le groupe ne produit que de la disco, on les écarte ! Ils feront seulement la chanson du petit dessin animé d'ouverture, pour honorer leur contrat...

Chicago (2002)

Chef-d'oeuvre récompensé par trois Golden Globes et six Oscars, Chicago dévoile un casting quatre étoiles avec Renée Zellweger, Catherine Zeta-Jones et Richard Gere, sur fond de numéros de danse et musique. Lorsque Rob Marshall décide d'adapter la comédie musicale, il réanime le travail de Fosse, Kander et Ebb et s'inspire des shows comme Ziegfiels Folies, ShowBoat et même la revue King of Jazz. Les protagonistes deviennent danseurs de charleston, meneuses de revue et même clowns tristes, tout ça dans le distingué Onyx Club.

West Side Story (1962)

Prenez Roméo et Juliette, transportez-les dans les années 1950 et remplacez les Montaigu et les Capulet par deux gangs de rues portoricain et européen. Leonard Bernstein, compositeur de la bande originale, s'inspire de divers ballets ou opéras, Tchaïkovski pour la chanson Somewhere par exemple avec Le Lac des cygnes. West Side Story devient un classique du genre récompensé par dix Oscars en 1962.

Saturday Night Fever (1977)

Qui n'a pas entendu au moins une fois Saturday Night Fever et Staying Alive, sa bande originale intemporelle, composée par les Bee Gees ? Le film donne un coup de fouet, avec une nouvelle fois John Travolta, qui incarne cette fois un jeune homme aux talents de danseur innimitables, qui enflamme chaque samedi soir une boîte disco de son quartier de Brooklyn. De quoi vous en mettre plein les yeux et les oreilles !

 
0 commentaire - 5 comédies musicales à revoir pendant les vacances
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]