5 chansons pour résumer la filmo des frères Coen

5 chansons pour résumer la filmo des frères Coen©Tony Barson, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 17 février

La sortie ce mercredi en salles d'Ave, César, 17e long-métrage de Joel et Ethan Coen, est l'occasion de replonger dans les chansons emblématiques de l'univers de la plus célèbre fratrie d'Hollywood.

1. Four Tops - It's The Same Old Song (Blood Simple)

Loser magnifique, intrigue tordue, ironie mordante... Si le premier film des frères Coen pose les bases de leur cinéma, il prouve aussi un lien sacré avec la musique. Une scène, notamment, annonce les obsessions mélomanes à venir : Meurice, barman d'un vieux rade texan où l'on passe généralement de la country poussiéreuse, se lève sur le comptoir, en jogging et baskets étincelants, traverse la foule de clients et met une pièce dans le jukebox pour passer un tube de la Motown, It's The Same Old Song (repris en France par Claude François sous le titre C'est la même chanson).

2. Hotel California - Gipsy Kings (The Big Lebowski)

Le film le plus culte des frères Coen est aussi celui qui utilise le plus de références à la pop culture : les cassettes de Creedence Clearwater Revival qu'écoute le Dude dans sa voiture, le groupe fictif de nihilistes allemands Autobahn (clin d'oeil à l'album éponyme de Kraftwerk), le générique d'ouverture sur le morceau de Bob Dylan, The Man in Me, etc. La scène musicale culte est sans conteste celle qui montre Jesus (formidable John Turturro) au ralenti en train d'improviser une chorégraphie sur le tube Hotel California des Eagles, ici repris par les Gipsy Kings.

3. Somebody to Love - Jefferson Airplane (A Serious Man)

A l'instar de la scène de Blood Simple (décrite plus haut), c'est dans un geste transgressif que le jeune Danny rompt la monotonie de son cours d'hébreu en écoutant dans son transistor le tube psychédélique de Jefferson Airplane, Somebody to Love. Morceau qui résonne également à la fin du film, alors que le gamin fait face à une tornade apocalyptique.

4. Man of Constant Sorrow - Soggy Bottom Boys (O'Brother)

Groupe fictif, mais chanson bien réelle, Man of Constant Sorrow est chantée par les Soggy Bottom Boys ("Les Culs Trempés", dans la version française) à la fin d'O'Brother. Ce classique country a été chanté pour la première fois par Dick Burnett dans les années 1910, mais l'auteur reste inconnu. Elle a notamment été reprise par The Stanley Brothers, Joan Baez, Bob Dylan ou Rod Stewart. La version du film n'est pas interprétée par George Clooney (contrairement à ce que les images montrent) mais par Dan Tyminski, with Harley Allen et Pat Enright.

5. Please Mr Kennedy - Oscar Isaac, Justin Timberlake et Adam Driver (Inside Llewyn Davis)

Chanté par le trio d'acteurs Oscar Isaac, Justin Timberlake et Adam Driver, Please Mr Kennedy a été écrit par le fidèle musicien et producteur de la musique des frères Coen, T-Bone Burnett. Cette chanson surréaliste est inspirée de la ballade sixties du même nom enregistrée par Mickey Woods sur le label Motown, au début des années 1960. La version du film a loupé de peu la sélection au Oscars dans la catégorie "Meilleure chanson originale", jugée pas assez... originale. Elle n'en est pas moins culte.

 
0 commentaire - 5 chansons pour résumer la filmo des frères Coen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]