5 chansons pour célébrer la journée des droits des femmes

5 chansons pour célébrer la journée des droits des femmes©Kevin Mazur, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 8 mars

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes - et non pas "de la femme" -, voici un petit tour d'horizon en chansons des hymnes pour l'égalité entre les sexes.

1. Lesley Gore - You Don't Own Me

En 1963, à l'heure où les girls group chantaient leurs amours déçues comme si c'était la fin du monde, le deuxième single de Lesley Gore fait l'effet d'une bombe. Sur une musique composée par le duo John Madara / David White, l'Américaine de 17 ans chante You Don't Own Me ("Je ne t'appartiens pas"). Un hymne féministe qui annonce le mouvement de libération des femmes dans les années 1960. En 2005, la chanteuse déclarait que l'industrie musicale avait "toujours été un monde dominé par les hommes". "Cela a toujours été un système patriarcal qui n'écrase pas forcément les femmes, mais les place sans aucun doute à un rang inférieur".

2. Aretha Franklin - Respect

Bien qu'écrite et interprétée dans un premier temps par Otis Redding, la chanson Respect n'est devenue un tube qu'avec la réinterprétation d'Aretha Franklin en 1967. En reprenant ce classique soul et R&B, la chanteuse lui donne un sens un nouveau, notamment grâce à ces quelques lignes chantées par les choristes, absentes de la version originale : "R-E-S-P-E-C-T/Find out what it means to me/R-E-S-P-E-C-T/Take care ... TCB/Sock it to me, Sock it to me, Sock it to me, Sock it to me".

3. Donna Summer - Bad Girls

En 1979, après les succès de Love to Love You et I Feel Love, Donna Summer parvient à renouveler son image de reine du disco grâce notamment à deux tubes : Hot Stuff et Bad Girls. Ce dernier a été inspiré à la chanteuse après qu'une de ses assistantes ait été harcelée dans la rue par un policier qui pensait avoir affaire à une prostituée.

4. Cyndi Lauper - Girls Just Want to Have Fun

Considérée aujourd'hui comme un hymne féministe, Girls Just Want to Have Fun n'était pourtant pas parti pour le devenir. Écrite par Robert Hazard, Cyndi Lauper a d'abord refusé de la chanter car elle trouvait la chanson "sexiste" et "misogyne". Après discussion avec son producteur de l'époque Rick Chertoff, elle a finalement pu modifier les paroles et s'approprier le morceau.

5. Beyoncé - ***Flawless

Parmi les quelques manifestes girl power que compte le répertoire de Beyoncé, ***Flawless est particulièrement fort grâce au sample d'un discours féministe de l'auteure nigériane Chimamanda Ngozi Adichie. La chanson est ainsi truffée de plusieurs phrases chocs du genre : "We teach girls to shrink themselves" ("On apprend aux filles à se rapetisser"), "You can have ambition, but not too much" ("Vous pouvez avoir de l'ambition, mais pas trop") ou "Because I am a female, I'm expected to aspire to mariage" ("Parce que je suis une femme, on attend de moi que j'aspire au mariage"). Qu'importe le degré de marketing derrière le positionnement de Queen B., ce genre de chanson a permis de remettre la question de l'égalité des genres au coeur des débats. Et c'est déjà beaucoup.

 
0 commentaire - 5 chansons pour célébrer la journée des droits des femmes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]