5 biopics musicaux à revoir pendant les vacances

5 biopics musicaux à revoir pendant les vacances©Universal Pictures International France, Abaca
A lire aussi

Roxane Mansano, publié le 1 août

Le cinéma n'en a pas fini avec la musique ! Alors pour des vacances sans fausse note, on vous propose cinq biopics à (re)voir.

La vie de certains musiciens est digne d'un vrai scénario hollywoodien. Ainsi, pour immortaliser ces chanteurs ou groupes, le cinéma n'hésite pas à leur faire honneur à travers les biopics. Ce genre cinématographique est devenu incontournable et joue la plupart du temps avec la nostalgie d'une époque révolue. Légendes, révolutionnaires, destins tragiques ou non, voici cinq biopics à (re)découvrir durant l'été.

Les Doors, d'Oliver Stone (1991)

Un rock psychédélique, l'extravagance d'un groupe, une écriture talentueuse, la sensualité et le charisme de Jim Morrison ont fait le succès des Doors. Ayant connu une existence assez courte (1965-1972), The Doors est devenu l'un des groupes les plus emblématiques de l'histoire du rock. Le film d'Oliver Stone a essuyé quelques critiques négatives mais cinématiquement tout est envoûtant. A noter l'époustouflante interprétation de Val Kilmer dans le rôle du poète et leader du groupe Jim Morrison. Déconnexion totale pendant vos vacances en écoutant Light My Fire.

Ray, de Taylor Hackford (2004)

Légende du jazz et de la soul, Ray Charles Robinson est une figure majeure de la musique afro-américaine. Surnommé "The Genius", sa voix rauque fait des merveilles. Difficile d'oublier I Got a Woman ou encore Hit The Road Jack. Ray revient sur l'histoire émouvante et souvent méconnue de la vie du musicien. Un film qui doit beaucoup à Jamie Foxx, lui-même chanteur et pianiste, qui s'est totalement investi dans le rôle. Sa prestation sera même récompensée par un Oscar.

Walk the Line, de James Mangold (2005)

Johnny Cash est connu pour sa voix de baryton et s'impose dans le monde de la country. Une grande partie de sa musique fait écho aux thèmes de la douleur, de l'affliction morale mais également de la rédemption. Au début des années 60, il rencontrera June Carter qui deviendra sa femme. Une histoire d'amour qui est mise en exergue dans Walk the Line (également le titre d'une de ses chansons). Le film reprend les grandes étapes de la vie du chanteur de façon chronologique et dévoile Joaquin Phoenix et Reese Witherspoon, dont l'osmose en duo est parfaite.

Gainsbourg, Vie Héroïque, de Joann Sfar (2010)

Provocateur, marginal mais également charmeur, Serge Gainsbourg se dirige dans la chanson après avoir failli percer dans la peinture. Le Gainsbourg de Joann Sfar mélange biographie et imaginaire, explorant les origines de l'artiste tout en montrant son génie. Le film dévoile également les coulisses de l'enregistrement du sulfureux Je t'aime moi non plus qui fit scandale lors de sa sortie.

N.W.A - Straight Outta Compton, de F. Gary Gray (2015)

Compton, banlieue de Los Angeles. Originaire de ce quartier, le groupe de rap N.W.A était composé de Dr. Dre, Eazy-E, Ice Cube, DJ Yella, Arabian Prince et MC Ren. Sujet à controverse en raison de leurs textes, ils n'hésitaient pas à dénoncer avec leur musique les conditions de vie de l'endroit connu pour être l'un des plus dangereux de l'Amérique. Produit par les membres survivants, Straight Outta Compton offre un bel hommage en montrant avec réalité l'opposition du groupe contre l'autorité du gouvernement et de la police. Une bande originale et un biopic aussi prenant qu'explosif !

 
0 commentaire - 5 biopics musicaux à revoir pendant les vacances
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]